Une aide financière pour payer son loyer

Le chômage partiel, temporaire ou économique a laissé de nombreuses traces dans les portefeuilles des Français. Sans compter l’impact du chômage qui a lui aussi bondi ces derniers mois. Action Logement et d’autres grands acteurs du logement en France ont décidé de trouver une façon de soulager les petits revenus. Une aide de 150 € est sur la table.

Action Logement est un poids lourd du secteur du logement et vient régulièrement en aide aux plans publics. En 2019, le groupe avait annoncé investir 9 milliards d’euros dans un plan logement. Les chamboulements de 2020 mènent à la création d’une aide forfaitaire de 150 €. Elle s’adresse indistinctement aux locataires et aux propriétaires, aux occupants de HLM ainsi que de logements privés.

Cette aide est accessible au plus grand nombre, mais elle n’est pas prévue pour tout le monde. En effet, certains critères encadre cette mesure. Une mesure qui est d’ailleurs prise en concertation avec le ministre du Logement.

Les logements sociaux sont visés par cette aide ponctuelle, mais le public-cible est bien plus large

Plusieurs critères

Pour bénéficier de cette aide ponctuelle, il faut être dans un HLM, louer dans le privé ou être propriétaire avec un prêt à rembourser. En outre, il faut être chômeur ou salarié du privé.

Comme cette mesure vise les personnes ayant perdu du pouvoir d’achat, il faut pouvoir justifier d’une perte d’au moins 15 % de ses revenus en lien avec le confinement. Et ne pas gagner plus d’une fois et demi le Smic.

Cette aide prévue pour soulager les ménages fragilisés n’est que ponctuelle. C’est un point important à souligner. En effet, elle a une durée de 2 mois maximum, comme l’indique le communiqué d’Action Logement. Surtout, un foyer ne peut en bénéficier qu’une fois.

Néanmoins, cette aide est la première initiative qui vise spécifiquement le logement en complément aux autres dispositifs comme la prise en charge du chômage partiel par l’Etat.