Locaux commerciaux : le guide complet

Si vous souhaitez créer votre propre entreprise, vous savez déjà sans doute, que c'est un véritable parcours de combattant. Entre rechercher ses futurs partenaires et clients, concevoir son enseigne ou logo, mettre sur pied son équipe, la tâche n'est pas facile. Au cœur de toutes ces nécessités, se trouve bien évidemment le site qui abritera votre idée : les locaux commerciaux de votre société. Pour vendre vos produits et développer votre marque, il est nécessaire de louer des locaux commerciaux. Avec la pléthore de locaux commerciaux disponible sur la marche de l'immobilier, il n'est pas facile de se retrouver dans ses choix.

Pour faire un choix optimal et opter pour le bon grain, beaucoup de critères sont à examiner minutieusement. Entre le prix, l'emplacement, le type de votre activité, les questions liées au bail, les paramètres à étudier sont légion et variés. De ce fait, s'informer et comprendre ses propres besoins est impératif si vous désirez que tout soit parfait.

Dans cet article, nous vous fournirons les éléments de choix incontournables à prendre en considération, pour trouver des locaux commerciaux, qui répondent parfaitement à vos besoins.

Choix de locaux commerciaux : par où faut-il commencer ?

Trouver des locaux commerciaux est une tâche délicate. L'erreur qu'il faut éviter à tout prix, est de se lancer à la recherche d'une boutique ou un magasin pour votre entreprise sans aucune précaution, ni définition d'objectifs préalable. Le risque de naviguer à vue est colossal. Il ne faut surtout pas se précipiter et jeter son dévolu sur le premier magasin ou entrepôt que vous trouvez dans un poster, ou une annonce dans un journal. Faites aussi attention aux topos que vous recevrez de vos contacts, amis, ou partenaires. Ils ne sont pas forcément au cœur de votre projet. Seul vous, savez l'étendue de vos idées et donc, de ce que vous avez besoin. Cela ne signifie néanmoins, qu'il se faut se passer des conseils avisés !

Pour commencer, il vous faut poser des questions. Des questions préjudicielles, qui auront le mérite de vous mettre sur les bons rails. À ces interrogations, des réponses sincères, pertinentes et surtout concises doivent être trouvées. Prenez tout votre temps ! Votre local est plus important que vous ne le concevez peut-être. Les performances et les succès de votre entreprise, y sont intrinsèquement liés.

Les questions que vous devez vous poser sont légion. Quelques-unes sont très importantes : Quel est mon secteur d'activité ? Quels sont les types de locaux commerciaux, indiqués pour mon domaine d'activité ? Dans quel endroit (quartier, ville, zone…) mes affaires ont-elles la chance de prospérer ? Quel est mon budget ? Qui sont mes principaux concurrents et où sont-ils établis ?

Quel emplacement choisir ?

Lorsque vous vous lancerez dans la recherche du local, sachez où chercher. Pour ce fait, une délimitation de la zone géographique est de mise. Déterminez aussi, le type de bureau ou d'espace que vous désirez, tout ceci en tenant grand compte de son avantage pour votre commerce. En termes d'endroit, plusieurs possibilités existent : le centre-ville, au bord d'une rue, à proximité d'un fleuve, d'une rivière, d'une plage ou à quelques encablures d'une autoroute, d'un arrêt de bus, d'une école ou d'une université. La liste n'est pas exhaustive.

Les endroits sont nombreux et diversifiés. Et plusieurs critères sont à étudier. D'abord, votre emplacement, se doit impérativement d'être en inadéquation avec le secteur dans lequel vous opérez. Il ne faut surtout pas prendre ce détail comme un détail de trop. Si par exemple, le secteur d'activité de l'entreprenant est la commercialisation des fournitures scolaires, ou consommables de bureau, ce serait une mauvaise idée de miser sur une boutique ou un bâtiment situé au beau milieu d'une forêt ou aux abords d'une plage. Dans le cadre de cette activité, les cibles sont les apprenants et les entreprises. Et il est difficile d'imaginer des écoles dans ces zones précitées. Si par contre, le secteur d'activité est lié à la commercialisation des outils de surf, la plage est l'endroit idéal.

Ensuite, l'un des autres aspects sur lesquels, il faut être attentif, c'est la surface des locaux, des bureaux, ou du magasin. Tous les locaux commerciaux ne se valent pas. C'est plus qu'un fait. C'est une réalité. Il y a des locaux de petite capacité. Ceux de moyenne capacité et enfin, les grands immeubles dotés d'une grande capacité d'accueil. Ici encore, l'analyse revient à l'entreprenant.

Parmi les critères à prendre en compte : la nature de l'activité menée, le nombre d'employés… Ainsi, pour une petite entreprise de vente, pas besoin d'un grand immeuble avec à la clé plusieurs étages. Miser sur votre local en tenant strictement compte de vos besoins afin d'éviter d'avoir une perte. Ainsi, il est impérieux d'effectuer des calculs sur la base d'estimations objectives. Vous pourrez déterminer une surface minimale et une surface maximale : une sorte de seuil à ne pas dépasser.

De même, il est important d'indiquer les caractéristiques internes du bâtiment ou de l'immeuble. Ainsi par exemple, préciser le nombre de bureau que doit comporter ce dernier. Un accent particulier doit aussi être mis sur les équipements du bâtiment : douche, cuisine, climatisation, espace de stockage, garage, etc. Il faudra être aussi méticuleux sur des caractéristiques comme hauteur du plafond, le type des vitrines, la longueur des portes, la taille des fenêtres. C'est en cela qu'il est important de déterminer des locaux sociaux les plus avantageux.

S'il y a des travaux à faire avant que vous n'intégriez, sachez-le. L'état du local importe, car il pourrait impacter la qualité de votre travail. Ne vous faites pas prendre au piège des bailleurs qui lésinent sur les informations. La vérification est le maître-mot. Et si vous avez des doutes, il est possible de demander une expertise.

L'autre point à prendre en compte, est le type d'activité compatible avec le local. Il est par exemple inconcevable de vouloir prendre en location des locaux commerciaux dans un immeuble abritant un hôpital pour en installer une boîte de nuit ou une discothèque. En effet, la législation interdit la pratique de ces types d'activité dans les zones où sont installées des écoles, ou des centres de santé. Les petits détails comptent et il est important d'être réfléchi.

Les locaux commerciaux : comment faire son choix ?

La définition des critères du local qu'il vous faut, est un pas important. Mais attention, ce n'est pas encore fini. Lorsque dans votre tête, les caractéristiques sont bien établies, il faut désormais se mettre en action. Votre local ne viendra pas à vous, tout en restant les bras croisés. Il faut se remuer et se mettre à la tâche ! Vous avez déjà une liste de sélection basée sur les critères préetudiés. C'est le moment de mettre la main sur ce qui vous convient.

Rendez-vous chez les bailleurs et les agents immobiliers

Il faudra prendre contact avec les bailleurs et propriétaires. C'est ce qui vous permettra d'obtenir d'amples informations sur les locaux qui sont dans votre ligne de mire ! Pour ce fait, il faut se tourner vers le secteur immobilier. Les agents immobiliers se chargeront de vous guider, afin de trouver vos locaux commerciaux en tenant compte de vos préférences personnelles.

L'agent immobilier est le professionnel qui agit en tant qu'intermédiaire entre deux ou plusieurs parties pour la conclusion du contrat de bail ou de location. À ce titre, il est tenu de vous conseiller. Il s'agit là, du devoir de conseil incombant à l'agent immobilier à votre en égard. Il est obligé de vous tenir informé sur les vices apparents des locaux commerciaux mis en location ou en bail. Si le local ou les bureaux ont des défauts, il se doit de vous le faire savoir. Cependant, comme dans le monde des affaires, celui de l'immobilier ne comporte pas que des saints ! Il est donc utile que vous fassiez vos propres vérifications.

Vous n'êtes pas un OPJ, cependant faites vos propres enquêtes !

Les renseignements fournis par le bailleur ou l'agent immobilier ne sont pas forcément fiables ! Il faudra donc prendre des informations complémentaires. Demander l'avis de vos voisins ou des anciens locataires peut s'avérer efficace. Vérifiez les activités qu'à abriter auparavant les locaux. Si des activités peu décentes y étaient menées, cela pourrait ternir l'image de votre entreprise et l'handicaper avant que vous ne puissiez même démarrer vos activités. Imaginer un instant, que le site abritait une maison de tolérance ! Ces détails sont souvent foulés aux pieds. Et ce, à tort. Votre local doit être un atout. Sur ce, soyez exigeant et ne laisser aucuns aspects vous échapper. Une telle erreur, peut être létale pour votre jeune société qui ne demande qu'à grandir.

Le contrat de bail : lisez et relisez-le

À chaque fois que vous visitez un local, prenez le temps d'exiger le constat de bail. Le contrat de bail est le document juridique qui va régir vos futures relations avec votre bailleur. La prudence doit être de mise et pousser à double tour ! Toutes les clauses du contrat doivent être passées au peigne fin. Si vous avez du mal avec tout ce qui est juridique ou engagement contractuel, demandez l'avis d'un professionnel.

Sur la question du montant des loyers à payer, le prix d'un local va dépendre de plusieurs considérations. En location, le coût des locaux commerciaux varie en fonction de leur situation géographique, de l'état du bâtiment ou des bureaux, et de ses équipements.

Un local commercial avec une vue sur la mer ou sur la Tour Eiffel, ne coûtera pas le même prix qu'un local en banlieue ou en campagne !

Le prix dépend également de l'état des locaux commerciaux. Un local neuf, en bon état, avec une technologie intuitive va certainement être plus onéreux, qu'un local en moins bon état.

Un autre aspect important, qu'il faut garder à l'esprit, c'est l'adéquation du loyer avec votre budget. Inutile d'aller prendre un local, dont vous serez incapable de supporter les frais. Le loyer doit pouvoir s'intégrer dans votre budget, faute de quoi vous mettrez à mal vos finances. Et cela pourrait étouffer dès le début.

Connaissez-vous vos droits ? : la loi vous protège

En matière de bail ou de location, la loi accorde une protection particulière aux entrepreneurs et aux commerçants. En effet, cela se décline sur plusieurs points tels que le droit au renouvellement du constat de bail. En termes clairs, vous avez d'office droit au renouvellement de votre contrat lorsque ce dernier arrive à expiration. Le propriétaire ne peut en aucun cas ajouter une clause qui vous priverait de ce droit.

Lorsque le contrat de bail, arrive à son épilogue, trois situations sont juridiquement prévues et possibles. D’abord, le propriétaire fait une proposition au locataire pour qu'un terrain d'entente soit trouvé, afin de reconduire le contrat. Le bailleur peut aussi donner une suite favorable à la requête de reconduction du contrat, introduite par le locataire. Ensuite, dans le second cas de figure, le propriétaire s'oppose au renouvellement du contrat, en échange du versement d'une indemnité d'éviction. Cette indemnité, est une sorte de dédommagement. Elle permettra au locataire de pouvoir trouver un nouveau local commercial.

Enfin, la dernière possibilité est que le bailleur peut décliner l'offre du renouvellement du contrat, s'il se dit détenir un motif "grave et légitime". Ainsi, il sera exonéré du versement de l'indemnité d'éviction. En fait, l'existence d'un " motif légitime et grave'' rend l'éviction du locataire complètement régulière. Donc, il n'est plus tenu de renouveler le bail du locataire.

Sur le choix des locaux commerciaux, l'entreprise doit faire un choix réfléchi. Vendre et booster son chiffre d’affaires, implique de bien choisir son siège. Les règles en matière de choix de locaux commerciaux sont très importantes. Il faut en tenir compte pour construire, sa société sur de bases solides.

Ai-je d'autres atouts dans mes manches ?

Si vous n'êtes pas arrivé à trouver des locaux commerciaux auprès d'un bailleur, pas de panique ! La location n'est pas la seule solution. D'autres cartes sont dans vos mains et vous pourrez en user. En effet, vous pourrez construire vos propres locaux commerciaux. Il est vrai que cela pourrait vous revenir très coûteux, mais c'est aussi une belle alternative. Pour ce fait, il faudra acquérir un espace ou un terrain. De préférence, miser sur un bon emplacement tout en tenant compte des critères étudiés un peu plus haut. La situation géographique n'est pas à négliger. Cependant, un projet de telle envergure peut s'avérer particulièrement contraignant.

D'abord, sur le plan administratif, vous aurez du fil à retordre. Il faudra effectuer une demande de permis de construire. La procédure peut prendre du temps et de ce fait, contrarier vos plans en termes d'avancement du projet commercial. Aussi, il faudra faire appel aux services d'une agence d'architecture pour l'élaboration du plan de construction et l'étude du sol.

Vous savez désormais tout ce qu'il faut faire et tout ce qu'il faut savoir pour procéder à la location de locaux immobiliers. Il n'est pas dit que la tâche sera facile, mais avec ses informations, vous aurez la possibilité de faire un meilleur choix. Dans l'option qu'un local vous intéresse vraiment, vous pouvez sur le long terme discuter avec le propriétaire Il pourrait selon vos propositions, vous le vendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *