Le studio parisien, un investissement qui garde la forme

Alors que les grands acteurs du marché immobilier oscillent entre embellie durable du secteur et optimisme avant la crise, certains produits ont de bonnes chances de garder la cote. Parmi ceux-ci, le studio parisien.

Depuis la fin mai, le secteur immobilier connaît une véritable envolée. Les biens ont à peine le temps d’arriver sur le marché qu’ils trouvent déjà acquéreur. Et pas forcément à des prix plus faibles que ceux du marché, que du contraire. Le marché immobilier ne connaît pas de repli actuellement.

Le studio parisien est un bien très prisé par les investisseurs avertis, mais aussi débutants

Le marché de l’immobilier comme investissement reste tout aussi porteur, malgré de gros coups durs au début de l’année. En effet, les personnes ayant acheté dans l’optique de les louer comme meublés ou logements AirBnB ont vu leurs revenus s’écrouler. Et pour cause, les touristes ont déserté les rues. Difficile donc de rentabiliser ce type d’investissement dans cette conjoncture.

Et pourtant, la demande ne faiblit pas. Deux raisons à cela. La première est que la situation ne durera pas éternellement. Difficile d’imaginer un retour au confinement forcé. Beaucoup d’investisseurs pensent qu’on se trouve dans une fenêtre de tir pour acheter un bien d’investissement et d’essayer de profiter de prix négociés en attendant meilleure fortune.

D’autre part, le Français continue à avoir une grande confiance en la brique. Il la considère comme une valeur refuge qui lui permet de garantir son épargne. Contrairement à un investissement boursier beaucoup plus risqué. Une part non-négligeable des épargnants lorgne ainsi sur les studios, de petites surfaces avec des charges fixes modérées, pour diversifier leur portefeuille et se garantir un complément de revenus plus tard.