La fortune de Jeff Bezos bat tous les records

Jeff Bezos, fondateur et CEO d’Amazon, était déjà l’homme le plus riche du monde. La crise du coronavirus n’aura pas mis un frein à son enrichissement effréné, que du contraire. En effet, sa fortune a grossi de près de 24 milliards de dollars en moins de 4 mois.

Un business qui tourne sans relâche

Le confinement touche plus de la moitié du globe avec des mesures plus ou moins stricts. La plupart des enseignes et magasins sont fermés et l’accès à des biens de consommation courante est rendu plus difficile.

La crise sanitaire a permis à la fortune de Jeff Bezos d’exploser

Mais le confinement ne touche pas le numérique. Alors, tandis que les petits commerçants tirent la langue pour payer leurs charges, les retailers du numérique récupèrent la vaste majorité des achats. Amazon, en tant que leader du secteur, tire son épingle du jeu.

Une répercussion sur les actions du groupe

L’augmentation du nombre de commandes et de l’activité s’est forcément répercuté sur le cours de l’action. Celle-ci a grimpé de 5 % depuis le début de la crise et reflète bien la tendance du marché.

Jeff Bezos possède en son nom 11 % des actions d’Amazon. La croissance du cours a donc eu un impact immédiat sur sa fortune, même si celle-ci reste fictive. Difficile de le voir vendre ses actions du jour au lendemain. Surtout que leur valeur est bien plus que monétaire puisqu’elle reflète aussi le pouvoir de cet homme sur le monde.

Cependant, Amazon marche sur des œufs. Malgré une demande bien présente, les autorités nationales commencent à voir les livraisons à domicile d’un mauvais œil. En avril dernier, la justice française demandait de limiter la vente aux produits essentiels. Rappel qui fut suivi par la fermeture temporaire des entrepôts du groupe sur le sol français. Des craintes partagées par d’autres pays.

Cela entraînera-t-il une baisse du cours ? Rien n’est moins sûr.