Opter pour une banque en ligne, un choix de plus en plus évident

Au fil des ans, les banques délaissent petit à petit des services. Ils deviennent payants ou sont digitalisés. Outre la fracture numérique que cela peut engendrer, le Français moyen ressent de plus en plus un besoin de changer

La banque en ligne en pleine croissance

La banque en ligne a su réinventer la banque traditionnelle. Elle ne propose pas encore tous les services, mais elle tend à s’améliorer dans le bon sens. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que de grands groupes bancaires créent des banques en ligne qui leur sont rattachées.

La banque en ligne séduit, mais certaines réticences subsistent encore

L’intérêt du client réside dans le fait qu’il peut avoir un compte bancaire gratuit. Ainsi qu’une carte, voire une visa. De plus en plus, il a accès à quelques produits d’épargne ciblés comme un compte d’épargne, un financement logement, etc.

De plus, nombre d’acteurs s’investissent depuis peu dans le crédit, à la consommation ou même hypothécaire. Leur entrée dans ce milieu fermé se fait généralement à coup de taux très faibles pour attirer de nouveaux clients et refinancer certains crédits.

Enfin, pour tous ceux qui ont un smartphone, une tablette et un ordinateur avec une connexion internet, il devient difficile de se passer d’une app de paiement ou d’un site de gestion de ses comptes. Une autonomie sur laquelle les banques en ligne comptent pour diminuer leurs coûts.

Qu’est-ce qui coince ?

Pourtant, seuls 10 % des Français disposent d’un compte auprès d’une banque en ligne. En effet, le Français n’aime pas changer de banque, ayant toujours l’idée qu’il ne s’y retrouvera plus. Pourtant, peu de choses changent hormis le design des applis et sites.

Mais ce sont aussi ces petits services qui restent manquants, la gestion de distributeurs de billets, avoir un conseiller, pouvoir déposer de l’argent, etc.