banner ad
banner ad

Villages Nature, retour en images sur le méga-chantier du Grand Paris

EN IMAGES. À six mois de l’ouverture de Villages Nature, alors que le chantier touche à sa fin et que le recrutement de 1000 salariés est en cours, revenons en images sur ce chantier débuté en 2013 et dont la première pierre fut posée par le premier ministre Manuel Valls le 11 décembre 2014. Le plus grand chantier immobilier en cours dans l’hexagone devait initialement se terminer début 2016 avec une inauguration prévue au printemps dernier. Mais la construction de l’Aqualagon de 9000 m2 où pourront se baigner 2800 personnes a demandé beaucoup d’imagination à ses concepteurs qui ont du innover jusqu’au bout repoussant la fin du chantier d’un an. Tout autours du lac artificiel, les constructions sont au stade des finitions et le paysage se dessine avec les premiers jardins qui sortent de terre comme nous avons pu le constater lors de notre dernière visite fin 2016.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En ce début 2017 l’aménagement intérieur des 868 appartements et maisons de la première phase de travaux est en cours alors qu’à l’extérieur la cité végétale et son lagon de 259 ha se métamorphosent avec la végétalisation des murs et la plantation de 450 000 plantes et arbres. Du côté de l’Aqualagon il ne reste qu’à finaliser la façade de verre. Voici à quoi ressemblera d’ici quelques mois cette nouvelle destination vacances dont une très grande majorité des hébergements ont déjà trouvé acquéreurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec ses 180 ha dans un espace forestier qu’il a fallu préserver, ce chantier titanesque est une première dans ce nouveau concept de tourisme durable où il a fallu chaque jour innover et se battre contre les éléments. L’eau qui demain fera le bonheur des vacanciers a ainsi longtemps été le cauchemar des ouvriers embourbés avec leurs engins dans une épaisse boue. La terre extraite pour creuser le lac a été réutilisée sur place pour les remblais et si le béton a été utilsé pour les fondations et les bassins, la plus grande partie des constructions ont été réalisées en bois. Revenons en quelques photos sur cette aventure qui au final aura coûté 500 M€.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos: Philippe Serieys et Villages Nature

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

1 Comment on "Villages Nature, retour en images sur le méga-chantier du Grand Paris"

rétrolien | Commentaires sur la Flux RSS

  1. Desaubes dit :

    Merci Jocelyne, cela semblé super ! Beaucoup mieux que Les 1ères images de pub. Bravo, j’aimhate de voir !

Envoyer un commentaire