banner ad
banner ad

Tours Hermitage, un début de chantier en 2017

On sait enfin quand débuteront les travaux de démolition des bâtiments des Damiers à la place desquels les tours jumelles Hermitage Plaza doivent voir le jour. Ca sera pour le début de l’automne, l’annonce ayant été faite ce jeudi dans un communiqué du groupe Hermitage. Ces « Twin Towers » de 320 m seront les gratte-ciels les plus hauts d’Europe, dépassant ainsi le building le plus élevé de Londres, The Shard, qui mesure 304 m.

Le 30 mars dernier, le groupe Hermitage avait obtenu l’autorisation de démolir plusieurs immeubles de logements Les Damiers, les copropriétés résidentielles voisines ayant validé à l’unanimité le protocole qui lève l’interdiction de détruire ces bâtiments. Pourtant, sur les 250 appartements des Damiers, 18 résidents continuaient à résister, bloquant la vente qui ne peut se faire tant que des locataires refusent de partir. Le bailleur Logis Transports laisse d’ailleurs les parties communes se dégrader en espérant que l’absence d’électricité, et donc d’ascenseur, associée à la présence de squatteurs poussent les derniers habitants à plier bagage.

Le projet du promoteur russe Emin Iskenderov lancé en 2007, avait été présenté en février 2008 au conseil d’administration de l’Epad (Etablissement public pour l’aménagement de La Défense remplacé depuis par l’Epadesa). Les permis de construire fut soumis à enquête publique du 12 septembre au 12 octobre 2011, pour être délivrés en mars 2012. Hermitage a fait appel au célèbre architecte britannique Norman Foster pour concevoir ce projet d’une surface de 260 000 m², qui comprend 160 000 m² de logements dont une résidence étudiante, 40 000 m² réservés pour un hôtel cinq étoiles, 30 000 m² de commerces et enfin 37 000 m² de bureaux. Le budget global est estimé à quelque 2,8 Md d’euros.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

Envoyer un commentaire