banner ad
banner ad

Sevran veut être une « Terre d’Avenir »

140929_terre_davenir_sevran

Après approbation par le Conseil municipal de Sevran du 4 novembre et validation par le Conseil d’Administration de l’EPA Plaine de France, qui s’est réuni le 14 novembre, un protocole de partenariat va être signé par la Ville de Sevran et Plaine de France pour mettre en œuvre la phase pré-opérationnelle du projet « Sevran, Terre d’Avenir » d’ici 2016.

Ce projet conjugue renouvellement urbain, aménagement et extension urbaine sur trois sites stratégiques (Montceleux, Beaudottes, Centre-Ville-gare de Livry) et développement économique. Il s’inscrit dans la dynamique de transformation urbaine liée à l’implantation de deux gares du Grand Paris Express dès 2023 (en connexion avec les gares du RER B de Sevran-Beaudottes et de Sevran-Livry). Il est enfin intégré dans le contrat de développement territorial (CDT) Est Seine-Saint-Denis qui regroupe les villes de Sevran, Aulnay-sous-Bois, Clichy-sous-Bois, Montfermeil et Livry-Gargan.

L’élaboration du projet urbain a été confiée à Finn Geipel (Agence LIN), un des quinze architectes de l’Atelier international du Grand Paris ayant aussi participé aux études du CDT Est Seine-Saint-Denis.

« C’est un projet de ville ambitieux qui va permettre la mutation de Sevran en la recomposant de l’intérieur. Il va créer du lien entre les quartiers de la ville, avec les communes voisines et la métropole pour générer de nouveaux flux », commentent ensemble Stéphane Gatignon, maire de Sevran, et Damien Robert, directeur général de l’EPA Plaine de France.

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

Envoyer un commentaire