banner ad
banner ad

Selon le MEDEF Paris, l’aménagement des voies sur berges a eu un impact négatif pour les entreprises

Neuf mois après le lancement de l’opération de l’aménagement des voies sur berges à Paris, le MEDEF Paris a mené une enquête en décembre 2013 et janvier 2014 auprès de 1 000 entreprises parisiennes afin de mesurer l’impact de cette opération sur leur activité.

L’analyse des premiers résultats de cette enquête fait apparaître trois griefs principaux des chefs d’entreprise : le ralentissement de l’activité engendré par des conditions de circulation aggravées, les difficultés accrues de livraison et la contrainte de renoncer à certaines opérations.

Pour le MEDEF, les chefs d’entreprise constateraient une vraie dégradation des temps de parcours de leurs salariés, de leurs déplacements professionnels et des livraisons. La Mairie de Paris a annoncé en décembre un allongement allant jusqu’à 4 minutes sur 37 minutes pour l’itinéraire quai d’Ivry – quai d’Issy (rive gauche) et de 7 minutes sur 20 minutes pour l’itinéraire Bastille – Trocadéro (rive droite). Dans les faits, l’observation des chefs d’entreprises parisiens révèle une augmentation du temps de parcours de 41% sur le tronçon central Pont Neuf – Concorde (rive gauche) et de 53% sur la rive droite.

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

  • Aucun autre article lié à ce sujet.
Classé dans: ACTUS
×

Envoyer un commentaire