banner ad
banner ad

Samedi, ne pas oublier d’aller se promener dans Paris

On n’en parle pas assez mais il ne faut pourtant pas oublier « Les promenades du Grand Paris ». Depuis 2011, cette exploration de la métropole est menée conjointement par les associations « À travers Paris » et « Les promenades urbaines ».
Cet automne, elle propose en partenariat avec le Musée de l’Histoire de l’Immigration une découverte des grands lieux d’immigration.

Prochaine visite, le samedi 8 novembre : l’Asie du sud-est aux Olympiades.

Extrait :

« La dalle des Olympiades, la plus emblématique des opérations du projet Italie 13 qui
métamorphosa le 13e arrondissement de 1964 à 1977, est aussi connue 
pour l’exotisme de ses commerces, et le chatoiement de ses vitrines.
Dans un quartier de faubourgs, riches de sites industriels vieillissants, reliés à la 
Petite Ceinture par la gare des Gobelins, les modernistes, sous l’égide de
 Michel Holley, font le pari en 1968 d’un urbanisme de tours sur dalle. Un véritable 
navire intégrant cinq niveaux de stockage, de parkings et de galeries commerciales, qui restera inachevé en partie sud.
C’est sur ce site flambant neuf, mais qui peine à attirer les locataires, qu’arrive à partir de 1975 une
 vague massive de migrants politiques ou économiques du sud-est de l’Asie, en
 quête d’une seconde chance. Ils vont s’y intégrer rapidement, en travaillant
 dans le secteur de la restauration ou de la confection, mais surtout en créant 
leurs commerces. Le premier Chinatown français s’implante dans les locaux vides 
des centres commerciaux de la dalle, transformant la gare souterraine en
plateforme logistique majeure pour atteindre, à partir des années 80, le statut 
d’un « Rungis asiatique » alimentant Paris et sa proche couronne. »

Plus ? Ici.

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

  • Aucun autre article lié à ce sujet.
Classé dans: ACTUS, Paris-75
×

Envoyer un commentaire