banner ad
banner ad

Roberto Romero : « Notre rôle est de faire bouger les lignes en Europe »

Article 3/5 du Dossier | Le Grand Paris en Europe
 DOSSIER: LE GRAND PARIS EN EUROPE

VIDÉO. Robert Romero est, depuis janvier 2012, vice-président de la Région Ile-de-France en charge des affaires internationales et européennes. Membre du Parti socialiste depuis 1997, il est élu de Bagneux (Hauts-de-Seine).

Questions:
0’06 : Quelles actions mène l’Île-de-France à l’échelle européenne ?
1’18 : Pourquoi Paris ne fait pas partie de cette organisation ?
1’45 : Que voit-on du Grand Paris au niveau européen ?
7’14 : La région-capitale ne doit-elle pas aussi porter l’ambition d’une autre forme de développement urbain ?
10’49 : Quels sont les fonds européens dont dispose la Région Île-de-France à partir de 2014 ?
13’52 : Les attributions de ces fonds sont-elles déjà connues ?
14’57 : Quelle est la part de ces fonds dans le budget de l’Île-de-France
15’36 : L’Île-de-France a-t-elle développé des relations particulières avec d’autres régions européennes ?
17’07 : Cela veut dire développer des monnaies alternatives
17’52 : Peut-on développer une autre forme de relation avec le Grand Londres plutôt que celle d’une compétition effrénée ?
20’19 : de plus en plus de villes ou de territoires se regroupent au niveau européen pour peser à un échelon plus local.

Suite du Dossier<< Pierre Veltz : « Paris pourrait être la capitale de l’Europe des universités »Jean-Jacques Terrin : « Le Grand Paris n’est hélas pas un laboratoire d’innovation urbaine » >>

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

Envoyer un commentaire