banner ad
banner ad

Paris « capitale européenne du shopping »

Les conclusions d’une étude publiée mardi et réalisée par le cabinet de conseil Abington, sont sans appel : Paris est la « capitale européenne du shopping ».
Et pourtant si Paris est la capitale du shopping, ce n’est pas cette activité qui motive le choix des touristes au départ. En effet, seul un tiers des sondés cite le shopping comme « but principal du voyage », alors que 7 visiteurs sur 10 affirment visiter la capitale française en priorité pour découvrir ses sites touristiques.
Le sondage du cabinet Abington qui démontre que Paris est perçue comme « la ville idéale » pour faire des achats, a été réalisé en juin et juillet 2014 auprès de 603 touristes brésiliens, chinois et russes.
30% des touristes étrangers qui se rendent à Paris ont le shopping pour « première motivation », chiffre qui monte à 45% pour les touristes russes, séduits tant par les marques de luxe que par les marques grand public.
Les touristes les plus dépensiers sont les Brésiliens, dont les trois quarts ont un budget compris entre 3.000 et 10.000 euros, le logement étant compris dans ce budget. Un tiers des touristes russes dépensent entre 1.500 et 3.000 euros alors qu’étonnamment deux tiers des Chinois dépensent moins de 500 euros durant leur séjour.
50% des touristes interrogés privilégient Paris, devant Londres (25%) et Milan (18%). Selon eux, l’attractivité de la capitale française repose en premier lieu sur « la largeur de l’offre », suivie de « l’exclusivité des produits » et du « niveau des prix ». Ils sont 51% à acheter des vêtements, 40% des souvenirs et 38% des cosmétiques et de la parfumerie. Sont mis en avant la qualité des petits artisans et commerçants, les industries de prestige et les grandes enseignes.

Ce sondage est d’autant plus intéressant qu’il tombe en plein débat sur l’ouverture de plus de commerces le dimanche, surtout dans les secteurs des Champs Elysées et des grands magasins sur le boulevard Hausmann. Le Conseil de Paris a d’ailleurs lancé une mission d’information et d’évaluation pour trancher sue cette question alors que de nombreux membres de la majorité sont hostiles à cette extension.
Cette fermeture des magasins le dimanche a d’ailleurs amené des tours-opérateurs à proposer à leur clientèle d’aller faire le dimanche une virée à Londres où les commerces sont ouverts.

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

  • Aucun autre article lié à ce sujet.
×

Envoyer un commentaire