banner ad
banner ad

Nanterre

Article 5/18 du Dossier | Grand Paris historique

Nanterre place de la boule royale

nanterre travaux dans carrieres de la folie en 1967

Nanterre place de la boule royale 2

Nanterre bidonvilles

Genevieve à Nanterre

nanterre panorama 2

92_nanterre1

eglises-saint-etienne-du-mont-et-sainte-genevieve

Nanterre rue saint Germain et place du Martroy

Nanterre prefecture (2)

Nanterre pompiers

Nanterre piscine multivues

Nanterre parc de la mairie

Nanterre OPHLM

Nanterre Moulin des Gibets

Nanterre Maison départementale Cour des vieillards

Nanterre Centre commercial des Fontenelles

Nanterre bd de la Seine

Nanterre av de la Republique

Nanterre 37 av de la Republique

La présence humaine est attestée sur le site de Nanterre dès l’époque néolithique par les découvertes de silex taillés au bord de la Seine et sur le Mont Valérien.

Des fouilles archéologiques liées aux travaux de la A86 ont été menées en 1993 et 2003. Une nécropole de la première moitié du IIIe siècle av. J.-C. ainsi que des quartiers d’habitat et d’artisanat plus récents ont été mis à jour au nord-ouest de Nanterre, au lieu-dit Les Guignons, à proximité d’un bras fossile de la Seine. La surface du site est estimée à 20 / 25 hectares au minimum pour la partie urbanisée, évoquant les grands sites urbains du Ier siècle av. J.-C. La découverte en 1899 de la sépulture d’un personnage de haut rang confirme l’importance du bourg qui était après la conquête romaine le centre religieux des Parisii.
L’aménagement des berges de la Seine évoque la présence d’un port fluvial important, affirmant Nanterre dans son statut de centre de commerce et d’échanges.
La ville gauloise séloigne de son site originel du bord de Seine à l’aube du règne d’Auguste, dans les années trente avant J-C. La ville gallo-romaine de Nanterre se déplace vers le sud-est, plus à l’intérieur des terres.

Le site de Nanterre, qui comportait un atelier monétaire, est à cette heure le seul candidat au titre de capitale pré-romaine du peuple Parisii qui vivait en Île-de-France.

Genevieve à Nanterre

La « Vie » de sainte Geneviève, document écrit au début du VIe siècle, mentionne la naissance de Geneviève à Nanterre vers 426 et lui attribue la guérison miraculeuse de la cécité de sa mère avec l’eau du puits situé près de sa maison.

Nanterre Puits Sainte Genevieve

Après la mort de sainte Geneviève, Clovis et Clotilde fondent en 508 l’abbaye de Sainte-Geneviève qu’ils dotent de vastes possessions. L’église qui était dédiée d’abord aux apôtres saint Pierre et saint Paul, reçut le nom de Sainte Geneviève, après que Geneviève de Nanterre y eut été inhumée. C’est aujourd’hui l’église Saint Etienne du Mont qui se situe Place Sainte Genevieve à Paris dans le 5ème arrondissement. Les restes de Sainte Geneviève étaient déposés dans une chasse dans la crypte, ils ont été brûlés en Place de Grève en 1793.

eglises-saint-etienne-du-mont-et-sainte-genevieve

Au moyen Age le village s’est développé autours de son église.

Le roi Louis IX signe la charte d’affranchissement des serfs en 1247.

La ville est plusieurs fois pillée et en grande partie brulée par les anglais pendant la guerre de cent ans. De l’église il ne reste que le clocher.

En 1636 Anne d’Autriche vient y supplier Sainte Geneviève pour avoir un fils. Son voeux est exaucé et en 1638, la reine donne naissance à Louis XIV. Cette même année une nouvelle église est construite.

Nanterre_Bourg en 1688
Voici le bourg fortifié de Nanterre en 1688. Le mur d’enceinte a définitivement disparu au XIXe siècle. On trouve aujourd’hui à son emplacement le boulevard du Couchant, le boulevard du Midi, le boulevard du Sud-Est, le boulevard du Levant et la rue de Stalingrad.

La place de la boule royale est aménagée eu XVIIIème siècle

Place de la boule royale au début du XXème siècle . Les premiers tramway font leur apparition comme moyen de transport.

Place de la boule royale au début du XXème siècle . Les premiers tramway font leur apparition comme moyen de transport.

Nobles et bourgeois s’établissent à Nanterre. Les terres cultivées comprenent un tiers de céréales, un tiers de vignes et un tiers de légumes.
On exploite des carrières de pierre à bâtir dans ce qui est maintenant le quartier de l’Université de Nanterre. Ce sont les carrières du quartier de la Folie.

nanterre travaux dans carrieres de la folie en 1967

Le mont Valérien devient un haut lieu religieux et un calvaire y est édifié.
Il reste encore aujourd’hui quelques vestiges des anciennes fortifications.
De 1790 à 1795 Nanterre est un canton du district de Franciade et le 7 février 1790 est élue la première municipalité dont le maire est Jérôme Barot.

La première ligne de chemin de fer de la région parisienne traverse la ville de Nanterre. Elle transporte les parisiens de la Gare Saint Lazare au Pecq puis à Saint-Germain-en-Laye et est inaugurée le 24 août 1837 par la reine Marie Amélie. La mise à niveau de la voie qui coupe le territoire en deux, nécessite le creusement d’une tranchée, l’édification d’un remblai de 800m et la construction du pont de Biais. Une population nouvelle s’installe à Nanterre et de nombreux parisiens y construisent des maisons de campagne.

Arrivée du train en gare de Nanterre

Arrivée du train en gare de Nanterre

Pendant la guerre de 1870, les Nanterriens se réfugient à Paris. Les canons de la forteresse du Mont-Valérien, édifiée en 1841, permettent de contenir l’ennemi au-delà de la Seine. Nanterre est gravement endommagé durant cette guerre.

L’industrie commence à se développer à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Les industriels trouvent à Nanterre de vastes terrains, bon marché, éloignés de l’agglomération, principalement le long de la Seine où ils aménagent des quais de déchargement. Les premières industries sont liées à l’élevage et une fonderie d’aluminium s’installe au Moulin-noir.

En 1891, s’installe une fabrique de bâches. En 1901, le Docteur Pierre établit une usine pour la fabrication de préparations hygiéniques de dentifrices et d’alcools de menthe, qui sont aujourd’hui les entrepôts Natalys.

En 1903, Charles Heudebert, invente la biscotte et achète une biscuiterie rue Henri-Barbusse.

La papeterie du « Petit Parisien » s’installe en 1903.

Nanterre usine du petit parisien

En 1887, le département de la Seine construit un établissement qui est à la fois une maison de répression, un hospice pour les vieillards et un lieu d’accueil pour les indigents. Cette « maison départementale » est devenue le CASH (Centre d’accueil et de soins hospitaliers).

Nanterre Maison départementale Cour des vieillards

L’industrialisation de la ville sera très importante après la guerre avec l’installation d’industries: pharmaceutiques, chimiques, automobiles, dmétallurgiques eu encore de parfumerie avec la maison Lanvin.

Nanterre Parfum Lanvin 2 rue de Suresnes

L’Etat a acquis de vastes terrains sur lesquels sont établis un camp de matériel aéronautique et un dépôt de la régie des tabacs. C’est sur c’est terrain que la faculté sera construite en 1964.

Pendant la guerre plus de quatre mille cinq cents personnes seront fusillés au Mont-Valérien.

Les années 50 et 60 ne laissent pas que de bons souvenirs aux habitants de Nanterre, la ville étant célèbre pour ses neuf bidonvilles où résident en 1968 pas moins de 5233 personnes dont de très nombreux immigrés d’afrique du nord et du Portugal. Sans confort et sans eau, il fallait faire avec les risques d’incendies, les nombreuses maladies et la présence des rats. Ces bidonvilles étaient situés à l’emplacement actuel de la Préfecture de Hauts-de-Seine.

Nanterre bidonvilles

En 1951, l’OPHLM est créé par Raymond Barbet et plus de 6000 logement sont construits en 20 ans.

Après la construction de l’université Paris X la ville se développe avec l’arrivée du RER et d’infrastructures routières. Des nouvelles entrprises s’installent alors que les industries présentent depuis l’après guerre disparaissent telles Solex ou encore Citroën.

Le centre ville va être rénové et le quartier du Parc aménagé.

En 2002 la ville est touchée par une tragédie qui reste dans toutes nos mémoires. Richard Durn ouvre le feu sur les élus de Nanterre en plein conseil municipal tuant 8 personnes et en blessant dix-neuf.

Album complet sur Gpmetropole Nanterre

Sources:
Une source inépuisable d’informations par les membres de la Société d’Histoire de Nanterre : http://histoire-nanterre.org/
http://nanterrealite.blogspot.fr/2010_10_24_archive.html
http://www.atice92.ac-versailles.fr/patrimoine92/spip.php?article7
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nanterre#Histoire

Suite du Dossier<< AubervilliersCachan >>

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

Envoyer un commentaire