banner ad
banner ad

« Les villes idéales – rêves et réalités » : exposition sur l’imaginaire urbain au MUS de Suresnes

Tony Garnier terrasse© Musée des années 30  Boulogne Billancourt

Depuis le 3 octobre le jeune Musée d’Histoire Urbaine et Sociale de Suresnes (MUS) revisite l’imaginaire urbain à travers sa deuxième exposition temporaire, « Les villes idéales – rêves et réalités »

De l’Utopia imaginée au XVIème siècle par Thomas More, aux Cités-jardins fondées dans l’entre-deux guerres en Ile-de-France par Henri Sellier; de la mégalopole futuriste filmée par Fritz Lang dans Metropolis, aux réalisations de Le Corbusier ou Auguste Perret, la recherche de la cité idéale a oscillé entre fiction, rêve et réalité, aspirant à la perfection architecturale et humaine … pour le meilleur ou pour le pire.

Organisée en quatre séquences, l’exposition aborde le rêve urbain dans la littérature et au cinéma (Metropolis, Alphaville, Playtime ou le 5ème  Elément) et présente une sélection de cités utopiques, imaginaires ou matériellement construites : de la Saline royale d’Arc-et-Senans édifiée au XVIIIème siècle ,conçue pour être le centre d’une ville idéale entièrement dédiée au travail et qui ne vit jamais le jour, ) au Familistère des usines Godin à Guise, de la cité ouvrière du Grand-Hornu en Belgique à l’essor des Cités-jardins, et des développements modernistes inspirés par la cité industrielle de Tony Garnier.

« Les villes idéales – rêves et réalités »

Du 3 octobre 2014 au 5 juillet 2015
1 place de la gare de Suresnes-Longcham
Mercredi au dimanche de 14H à 18H
Entrée 3 euros, tarifs réduit 2,50 euros, gratuit sous conditions

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

Envoyer un commentaire