banner ad
banner ad

L’église orthodoxe, plus… orthodoxe

Centre orthodoxe (Crédits : Wilmotte et associés)

Centre orthodoxe (Crédits : Wilmotte et associés)

« Les travaux de construction doivent débuter en juin 2014, aussitôt après la démolition des anciens bâtiments de Météo France », a déclaré Vladimir Kojine, le chef de l’intendance du Kremlin, à l’agence de presse russe Interfax.

Très fier, M. Kojine a donc présenté ce 17 janvier le nouveau projet architectural de la fameuse église orthodoxe russe concocté par Jean-Michel Wilmotte. Après les déconvenues de l’ancien projet, celui-ci fait explicitement dans la sobriété. « Il fallait concevoir des immeubles du XXIème siècle tout en respectant la tradition orthodoxe et le paysage urbain, car il s’agit d’un endroit clé de Paris : les quais de Seine, la proximité du palais de l’Alma protégé par l’UNESCO et de la Tour Eiffel », a précisé Jean-Michel Wilmotte.
L’ensemble architectural inclura quatre bâtiments : une cathédrale à cinq coupoles de 35 m de hauteur, un centre culturel avec une salle de concert, un bâtiment administratif et une école bilingue franco-russe pouvant accueillir 150 enfants. Les édifices seront bâtis en pierre naturelle de Bourgogne, traditionnellement utilisée, en France, pour les monuments et les grands travaux, tels Notre-Dame de Paris ou le palais du Louvre.

Le 24 décembre 2013, Jean Daubigny, préfet de Paris et de la région Ile-de-France, avait validé le permis de construire de l’ensemble. L’institut s’installera au 1, quai Branly, à quelques pas de la tour Eiffel.

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

Classé dans: ACTUS, Paris-75
×

Envoyer un commentaire