banner ad
banner ad

Le « projet Île-de-France » qui voulait moderniser la région parisienne

VIDÉO. 1989. Philippe Lefait, présentateur du journal de 20h d’Antenne 2. Ses moustaches. Les costumes à épaulettes… Et l’Île-de-France en panne. Philippe Lefait égraine les chiffres :
10 millions d’habitants,
8 départements où est produit près du quart de la richesse du pays,
320 000 logements sans confort,
450 000 heures perdues chaque année dans les embouteillages… On se croirait en 2014.

Le 26 juillet 1989 donc, Michel Rocard, alors Premier ministre, présente un plan « pour améliorer la vie d’un Français sur cinq ». « Un grand chantier de modernisation de la région parisienne », dit le commentaire. Porter un coup d’arrêt à la hausse des loyers, accélérer la production de logements sociaux, et même remédier aux différences de ressources fiscales des 1 300 communes de la région parisienne. Tels sont les objectifs. L’État souhaite alors mettre à la même table la Région, les départements, les acteurs publics ou privés, les urbanistes et les architectes. Comme un air de déjà vu…

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

Envoyer un commentaire