banner ad
banner ad

Le gouvernement lance une mission sur la ville durable

Matignon a annoncé hier la création d’une mission sur la ville durable, confiée à Roland Peylet, conseiller d’Etat. Il devra coordonner les initiatives gouvernementales sur le sujet, depuis le développement des écoquartiers et de projets urbains exemplaires jusqu’à la promotion à l’international du savoir-faire français en la matière, et préciser les contours d’un Institut de la ville durable.

L’objectif de la mission est d’identifier les leviers permettant d’accélérer le développement de la ville durable, de conjuguer les efforts de promotion de l’innovation dans les domaines de la conception urbaine – gestion des réseaux, économie numérique, transports, énergie, traitement des eaux usées, valorisation des déchets – vers des stratégies urbaines plus intégrées. Il s’agit ainsi de soutenir le développement de nouvelles filières économiques et de valoriser l’offre française, dans toutes ses dimensions, tant sur le territoire national qu’à l’export.

Elle examinera aussi les moyens de mieux coordonner les initiatives, proposera une gouvernance plus ouverte animée par l’Etat, veillera à une capitalisation et une mutualisation des compétences et des savoirs, et évaluera les retours d’expérience, qui contribueront à nourrir les rapports que la France devra produire dans le cadre de ses engagements européens ou internationaux, et notamment à l’occasion de la conférence des parties sur le Climat en 2015.

Cette ambition se traduira notamment par la création d’un Institut de la Ville Durable dont la mission est chargée de préciser les contours et les missions, au sein duquel se trouveront associées toutes les parties-prenantes, à commencer par l’Etat, les collectivités territoriales, les entreprises et la société civile.

Roland Peylet s’est adjoint pour cette mission une équipe réduite et pluridisciplinaire d’experts du Ministère de l’Egalité des Territoires et du Logement, du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie et du Ministère du Redressement Productif. Il bénéficiera du concours de Michèle Pappalardo, fédératrice « Mieux vivre en ville » auprès de Nicole Bricq, et de l’expertise de l’Agence française de développement, du CSTB, de l’ADEME et de l’ANRU.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

  • Aucun autre article lié à ce sujet.
Classé dans: ACTUS
×

Envoyer un commentaire