banner ad
banner ad

Le Balardgone, miné par la corruption

Selon l’AFP, deux hommes ont été mis en examen dans l’enquête pour corruption autour de l’attribution du chantier du ministère de la Défense, à Balard. Cette enquête menée depuis 2011 mettrait en cause un capitaine en poste au ministère de la Défense, soupçonné d’avoir fourni des documents à l’autre homme, un intermédiaire franco-tunisien, d’après une source judiciaire. Le militaire n’était « pas au coeur du dispositif » d’attribution du marché mais est soupçonné d’être entré en possession de documents qu’il aurait pu transmettre. L’enquête se poursuit, notamment sur d’éventuels versements d’argent et sur le destinataire final des documents.

Attribué à un consortium conduit par Bouygues Construction, qui a toujours répété n’être pas en cause dans cette enquête, le nouveau site du ministère de la Défense doit accueillir en 2015 près de 9 300 personnes. Son coût évalué entre 2,7 et 4 milliards d’euros, sera payé par l’État pendant 27 ans, dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé.

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

  • Aucun autre article lié à ce sujet.
Classé dans: ACTUS, Paris-75
×

Envoyer un commentaire