banner ad
banner ad

L’Agence des espaces verts d’Île-de-France passe le seuil des 14 000 hectares

L’Agence des espaces verts d’Île-de-France (AEV) annonce avoir dépassé la barre symbolique des 14 000 hectares d’espaces naturels acquis depuis sa création en 1976 pour le compte de la Région Île-de-France.
Sur ces 14 000 hectares,  72 % sont des surfaces boisées et 12 % des terres agricoles. Depuis près de 40 ans, l’AEV pratique une veille foncière sur le territoire régional pour acquérir et protéger les espaces naturels et agricoles, terrains convoités dès lors qu’ils sont en lisière de villes.

L’Île-de-France se compose aujourd’hui de 75 % de terres agricoles et de forêts et 25 % de surfaces urbanisées. Établissement public régional, l’AEV intervient au sein des 38 000 hectares de périmètres régionaux d’intervention foncière (PRIF). Elle est informée de la mise en vente d’espaces naturels via le Conseil général, ou par la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) pour les zones agricoles. Leur droit de préemption permet d’éviter la spéculation. Dans les faits, la grande majorité des transactions se fait à l’amiable.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

Classé dans: ACTUS
×

Envoyer un commentaire