banner ad
banner ad

La Seine-et-Marne poursuit sa chasse aux pesticides

| 25/03/2014 | 1 commentaire

Jusqu’au 30 mars, c’est la semaine pour les alternatives aux pesticides.

La Seine-et-Marne, aussi connue pour la pollution de ses eaux souterraines que pour son agriculture, veut changer de visage. Plusieurs zones de son territoire ne sont pas compatibles en eau potable, des captages ont dû être fermés. On trouve même dans les nappes souterraines des résidus de produits phytosanitaires interdits depuis plus de 10 ans, la masse d’eau ayant son temps propre.
En 2007, le Département s’est donc engagé dans une politique d’accompagnement des collectivités visant à terme la suppression de l’utilisation des produits phytosanitaires.
Sept ans plus tard, la Seine-et-Marne publie ses chiffres :

  • 447 communes se sont engagées dans une démarche de réduction de produits phytosanitaires (soit 86% des communes seine-et-marnaises),
  • les volumes de produits phytosanitaires employés par les collectivités engagées ont été réduits en moyenne de 72%
  • 48 communes n’utilisent plus aucun traitement avec des herbicides pour l’entretien de leurs espaces (espaces verts, voiries, etc.),
  • 142 communes n’utilisent plus du tout de désherbants dans leurs opérations de voirie,
  • 310 utilisent au moins une technique alternative au désherbage chimique (brossage-désherbage…)
Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

1 Comment on "La Seine-et-Marne poursuit sa chasse aux pesticides"

rétrolien | Commentaires sur la Flux RSS

Envoyer un commentaire