banner ad
banner ad

La Défense change de tête

apj157

L’Établissement public d’aménagement de La Défense Seine Arche (EPADESA) poursuit sa mue politique. Après le remplacement en octobre de son directeur général Philippe Chaix par Hugues Parant, par décret de Cécile Duflot, c’est la présidence du puissant organisme d’aménagement qui bascule. Exit Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire UMP de Puteaux. C’est Patrick Jarry, maire communiste de Nanterre qui vient d’être élu. Peu de surprise : il était le seul candidat.

Patrick Jarry avait pourtant plaidé l’an passé pour une dissolution de l’EPADESA. Interrogé par l’AFP, il souhaite « avoir une vision beaucoup plus globale : ne pas penser qu’à La Défense, mais à l’ensemble des territoires environnants afin de parvenir à un territoire homogène. »

Du côté de Cécile Duflot, on se félicite d’une élection qui permettra de « transformer le modèle urbain de La Défense ». La ministre veut en terminer avec un « quartier monofonctionnel coupé des centres villes environnants et très énergivore. » Alors que le quartier d’affaires poursuit sa quête de surfaces de bureaux via la construction de plusieurs tours, elle compte utiliser l’ordonnance du 3 octobre 2013 pour transformer les bureaux vides en logements (y compris sociaux).

 

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

Envoyer un commentaire