banner ad
banner ad

Grand Paris Express : la carte du chantier

| 22/09/2016 | Aucun commentaire

 

t22017-174131

La Société du Grand Paris a communiqué sur l’avancée du chantier du Grand Paris Express. Le cycle des enquêtes publiques sur les projets de lignes  achevé depuis juin 2016, six avis favorables ont été rendus pour les lignes 14, 15 Sud, 15 Ouest, 16, 17 et 18. Le dernier rapport, celui de la ligne 15 Est, sera rendu dans les prochains jours. Sur le terrain, le grand chantier va se déployer dans les mois à venir avec la phase attendue de génie civil. Le point ligne par ligne.

Ligne 15 Sud
14 des 16 gares entreront en phase de génie civil d’ici à la fin du premier semestre 2017. Le début effectif des travaux est précédé d’une phase d’installation des chantiers, qui débute fin 2016 sur plusieurs sites. Terrassement, installation des bases-vie pour les ouvriers, acheminement des matériels et des équipements, finalisation de la pose des clôtures pour la délimitation du chantier, installation ou dévoiement de réseaux, déviation de rues : ces opérations sont de diverses natures. En décembre, les opérations de génie civil commencent sur le site de l’arrière-gare de Noisy-Champs. Les travaux de l’avant-gare débuteront quant à eux en mi-2017. Cette montée en puissance s’applique à l’ensemble de la ligne, puisque 20 des 38 ouvrages annexes (puits de ventilation et accès de sécurité pour les pompiers) seront en phase de génie civil à cette même échéance.

Ligne 16
Les travaux préparatoires se poursuivent. Cette phase d’étude et de repérage comprend des opérations d’envergure, tels que le creusement d’un puits d’essai sur le site du futur centre technique d’Aulnay et la démolition de la « tour Utrillo » à Clichy-Montfermeil.

Ligne 14 Sud
Les travaux préparatoires commenceront début 2017. Comme pour la ligne 16, les travaux de génie civil sur ce prolongement de la ligne 14 démarreront début 2018.

Lignes 15 Est et Ouest, 17 et 18, des études techniques sont en cours. Menées à l’échelle de chaque quartier de gare, elles permettent à la Société du Grand Paris de parfaire sa connaissance du terrain afin d’adapter les techniques constructives en conséquence. Elles s’inscrivent dans les études d’avant-projet, phase pendant laquelle les ingénieurs et les architectes sont mobilisés par la conception de l’infrastructure.

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

Envoyer un commentaire