banner ad
banner ad

Carte de la reconquête de la Petite Ceinture

Avec l’ouverture au public de 6,5 kilomètres de voies supplémentaires entre 2017 et 2020, ce seront au total 10 kilomètres de voies de la Petite Ceinture transformés en espace de promenade.

La Petite Ceinture est une voie ferroviaire de 32 kilomètres, construite sous le Second Empire sur des terrains qui étaient à cette époque en périphérie de la ville de Paris. En 1900, plus de 39 millions de voyageurs circulaient chaque année via la Petite Ceinture dont les trains transportaient aussi des marchandises. Avec l’arrêt des derniers trains en 1990, la voie de chemin de fer à l’abandon se transforme peu à peu en un couloir écologique où la biodiversité et les jardins cohabitaient. En 2006 la ville de Paris et RFF (Réseau Ferré de France) signent un accord définissant des aménagements permanents ou temporaires, mais laissant ouvert une future réutilisation des voies pour un usage de transport. Des jardins et promenades sont ainsi aménagés à partir de 2007. Depuis 2016, sous l’impulsion d’Anne Hidalgo plusieurs conventions de gestion de la Petite Ceinture ont été adoptées en Conseil de Paris. Près de 40 hectares de terrains vont être mis à la disposition de la Ville de Paris qui va désormais pouvoir aménager l’équivalent de 20 kilomètres de voies ferrées. Mais rien ne pourra se faire sans l’aide de 4 associations qui se partagent la Petite Ceinture dans les neuf arrondissements concernés et mènent des actions de gestion écologique des espaces verts, de nettoyage des sites, de préserver le patrimoine ferroviaire et d’accueillir le public en proposant des animations.
En 2017 et 2018, les ouvertures au public et les projets de réhabilitation d’anciens bâtiments vont se succéder pour accueillir des activités économiques originales. Ces opportunités de développement seront lancées sous forme de consultations et d’appels à projets. Ceci complétera l’offre existante ou en cours de réalisation que sont: la Recyclerie, le Hasard Ludique,
la guinguette verte Les Baladeuses, la Jazzerie dans la gare du Pont-de-Flandre et la petite gare Orléans-Ceinture.
Les ouvertures se feront progressivement et ainsi en 2018 on pourra accéder à:

20eme arrond : une portion entre deux longs tunnels, située au sud de la rue de la Mare qui sera accessible au public depuis la rue de la Mare et la rue Ménilmontant.

14eme arrond : la tranchée entre la promenade Broussais et l’avenue du Général-Leclerc à la hauteur de l’ancienne gare Orléans-Ceinture.

17eme arrond : la tranchée le long du boulevard Pereire à l’ouest de la place de Wagram (rue Alphonse-de-Neuville) et la rue de Saussure.

et en 2019 :

12eme arrond : la portion entre la villa du Bel-Air et la rue des Meuniers, reliant ainsi la promenade plantée René-Dumont et le bois de Vincennes à la Petite Ceinture.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

Envoyer un commentaire