banner ad
banner ad

Boucle Nord 92 (T5) : l’autre face des Hauts-de-Seine

Article 22/22 du Dossier | Création de la Métropole du Grand Paris

PORTRAITS DES TERRITOIRES. S’étendant des portes de Paris jusqu’aux limites de l’agglomération dense, doté du premier port fluvial français, ce territoire dont le profil social ressemble plus à celui de la Seine-Saint-Denis compte aussi en son sein la ville la plus peuplée de grande couronne : Argenteuil.

Port de Gennevilliers

Le port de Gennevilliers

Le département des Hauts-de-Seine compte six communautés d’agglomération et une communauté de communes, soit 27 des 36 villes du département. Pourtant, aucune des villes alto-séquanaises de la Boucle Nord n’avait nouée de liens avec ses voisines. Les voici donc rassemblées au sein de ce territoire le plus défavorisé du 92 et qui, sociologiquement, s’avère plus proche de la Seine-Saint-Denis. Constitué de villes moyennes comme Villeneuve-la-Garenne (25 725 habitants) et Bois-Colombes (28 709), il accueille d’importantes agglomérations telles Gennevilliers (42 919), Clichy-la-Garenne (59 240), Asnières-sur-Seine (83 845), Colombes (85 357) et surtout Argenteuil, la plus grande de toutes avec ses 104 962 habitants.

Le pataquès d’Argenteuil

En 2006, Argenteuil crée une structure intercommunale avec Bezons. Mais en 2014 le conseil municipal vote son retrait d’Argenteuil-Bezons, puis sa dissolution. Plus fort, il demande son rattachement à l’agglomération Seine-Défense composée de Puteaux et de Courbevoie ! Bien évidemment, faute de continuité territoriale, le Conseil d’État retoque le projet. La ville, qui avait décidé de rejoindre la Métropole du Grand Paris dès juillet 2014, entre donc dans le T5, ce qui réjouit Philippe Métézeau, maire-adjoint d’Argenteuil : « Ce sera une grande satisfaction pour Argenteuil d’intégrer ce nouveau territoire. Argenteuil sera le lien principal entre le Val d’Oise et la Métropole ».

Le symbole de la déroute du PS

Aucun autre territoire ne symbolise mieux la perte d’influence de la gauche que ce territoire. Les dernières municipales ont été fatidiques à de nombreux maires qui l’avaient emporté en 2008. C’est le cas à Colombes, Argenteuil ou encore Asnières. Bien plus grave, le PS a aussi perdu Clichy-la-Garenne qui avait notamment eu pour maire Jacques Delors et qui était aux mains de la gauche depuis… 1945 ! Aujourd’hui, à l’exception de Gennevilliers qui demeure aux mains du PC, tout le territoire a viré à droite sans qu’aucune personnalité marquante ne s’en dégage.

Trois gares du GPE pour un territoire mal desservi

Sans conteste, le territoire souffre d’un manque de transports efficaces pour son développement avec notamment la ligne 13 qui irrigue difficilement Clichy et Gennevilliers. Si Prisma, premier groupe de presse en France, s’est bien installé avec ses mille salariés à Gennevilliers, les 14 500 m2 de l’immeuble contigu, signé lui aussi Jean-Paul Viguier, demeurent vide depuis sa construction. L’arrivée des trois gares du Grand Paris Express (GPE) à Bois-Colombes, aux Agnettes (à la limite des communes de Gennevilliers et d’Asnières-sur-Seine) et aux Grésillons à Gennevilliers devrait largement profiter à ce territoire en le reliant aux pôles de Saint-Denis-Pleyel et La Défense. Déjà, le prolongement de la ligne T2 jusqu’au pont de Bezons permet de gagner depuis fin 2012 La Défense en 12 minutes, ce qui profite au développement d’Argenteuil comme l’a montré Givaudan, n°1 mondial des créateurs de parfums et d’arômes, qui a regroupé ses unités de création et de développement à Argenteuil.

Un CDT pour les entreprises innovantes

Signé le 10 février 2014, le Contrat de développement territorial (CDT) Boucle Nord des Hauts-de- Seine concerne Asnières-sur-Seine, Bois-Colombes, Colombes et Gennevilliers. Situé à proximité de Paris et des pôles économiques de La Défense et Saint-Denis Pleyel, ce territoire de 236 000 habitants se caractérise par des populations variées et un tissu économique hétérogène. Pour se développer, le CDT prévoit qu’il devienne un carrefour des entreprises innovantes avec notamment la création d’une filière autour de la logistique urbaine durable. De fait, si le territoire pourrait profiter d’un regain d’intérêt pour le port de Gennevilliers, il accueille aussi d’importantes réserves foncières comme le montre la volonté d’y créer 1 860 nouveaux logements par an et pourrait devenir à termes une zone complémentaire de la Défense.

Grandir pour devenir solidaire ?

Initié par des maires de droite comme Patrick Ollier, le rapprochement du T4 et du T5 au sein de Grand Boucle de Seine est fortement soutenu par Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers : « Notre volonté n’est pas de créer un territoire qui montrerait ses muscles face aux autres, mais un territoire qui a une cohérence. Ce périmètre doit permettre un projet territorial contribuant au développement de la Défense et des zones d’activités économiques de Gennevilliers au service d’une métropole rayonnante et solidaire. Associée aux 15 communes, la Défense s’ouvrirait ainsi aux villes qui composent son environnement immédiat. Ce projet ouvre une réflexion globale permettant de conforter les perspectives d’aménagement dans des communes à fort potentiel de réserves foncières mais qui ne pourront se développer qu’avec le concours financier et technique de la Boucle unie ».

Ce mariage unirait en effet deux territoires aux potentiels fiscaux diamétralement opposés : 90 554 € de revenu net par foyer fiscal à Neuilly-sur-Seine contre 17 391 € à Gennevilliers et 11 714 contribuables assujettis à l’ISF dans le T4 contre 1 412 dans le T5. Si cette union a un sens pour la justice sociale, il aurait également de grands avantages pour le développement économique car il permettrait à la Défense de trouver la profondeur territoriale qui lui manque.

T5, Boucle Nord 92

Population (INSEE 2012) : 434 977 habitants
Superficie : 49,7 km2
Conseillers métropolitains : 10
Conseillers territoriaux : 80
Villes :
Argenteuil
Asnières
Bois-Colombes
Clichy
Colombes
Gennevilliers
Villeneuve-la-Garenne

Territoires de la Métropole du Grand Paris

Territoires de la Métropole du Grand Paris

Suite du Dossier<< La Défense (T4) : Renforcement par le transport

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

1 Comment on "Boucle Nord 92 (T5) : l’autre face des Hauts-de-Seine"

rétrolien | Commentaires sur la Flux RSS

  1. Pascale Muller dit :

    Bonjour,
    Auriez-vous recensé les sites web des 12 territoires du Grand Paris?
    Si oui pourriez-vous me les faire parvenir.
    D’avance merci
    Bien à vous

    Pascale Muller

Envoyer un commentaire