banner ad
banner ad

À Roissy, l’International Trade Center émergera grâce aux pays émergents

VIDÉO. L’International Trade Center (ITC) de Roissy a bouclé son tour de table et devrait démarrer son chantier en septembre.

Porté par un promoteur brésilien, Gilberto Bousquet Bomeni, président de WTC Sao Paulo, l’ITC est un méga projet de centre de congrès et de convention s’étalant sur 13 hectares en bordure de l’aéroport Charles-de-Gaulle.

Démarré en 2004, le projet avait sérieusement été écorné par la crise. Il revient sur le devant de la scène avec des fonds en provenance du Qatar et devrait ouvrir avant 2020. Dans une interview au magazine Roissy-en-France, Gilberto Bousquet Bomeni ne s’inquiète pas outre mesure des « quelques obstacles administratifs à franchir » puisqu’il a obtenu le soutien du gouvernement français « au plus haut niveau ». François Hollande s’est en effet impliqué en rencontrant le promoteur lors de son voyage au Brésil en décembre 2013 puis en l’invitant au Conseil stratégique de l’attractivité le 17 février dernier. Le Président de la République avait alors déclaré : « Nous sommes prêts à accueillir davantage d’investissements venant des pays émergents. Et c’est d’ailleurs le cas et je me réjouis qu’un grand groupe brésilien, ITC, ait décidé de créer à Roissy un véritable centre d’affaires. »

L’International Trade Center formera un complexe intégré de congrès, séminaires d’entreprise et salons. Ce qui donne, en chiffres :
3 halls d’expositions sur 44 000 m2
Un centre de conférence sur 35 000 m2 et 100 salles de réunion
3 000 places de parking
7 hôtels (dont un 5 étoiles) et résidences hôtelières, soit 1 142 chambres d’hôtels et 701 appartements
24 000 m2 de bureaux
650 millions d’euros d’investissements
2 500 emplois direct générés

La vidéo a été réalisée par l’Office de tourisme de Roissy.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

A LIRE SUR GRAND PARIS METROPOLE

×

Envoyer un commentaire